Bernedoodle

Le Bernedoodle est une race de chien né d’un croisement de deux pures races entre le bouvier bernois et le caniche. Ce mélange des deux races a permis d’attribuer au Bernedoodle une personnalité idéale pour un chien de compagnie. 

Habituellement de couleur noir et blanc, voire tricolore avec le brun, le Bernedoodle est un chien de taille moyenne mesurant environ de 58 à 74 cm et pouvant peser jusqu’à plus de 40 kg.

Tout savoir sur le Bernedoodle

Doté d’une énergie débordante, le Bernedoodle est un chien brillant et intelligent qui peut être décrit comme un compagnon affectueux et loyal envers son maître. Même si tous les Bernedoodles n’ont pas exactement le même caractère, ces chiens s’entendent en général très bien avec les hommes.

Pour être heureux, ceux-ci auront besoin d’être en contact avec des personnes ou d’autres animaux. Cette race de chien ne tolère pas la solitude et aura besoin d’attention, d’affection et de câlin pour se sentir aimer de sa famille.

L’éducation de cette race de chien n’est pas l’une des plus compliquées, de nature extrêmement joueur et sociable il sera facile de tisser un lien amical avec celui-ci. Même un maître peu expérimenté devrait arriver à éduquer facilement son Bernedoodle. 

Ses parents, dont notamment le caniche, étant réputé comme un chien d'appartement, le Bernedoodle est quant à lui un adepte de la nature et aime passer du temps à l’extérieur. 

Ainsi, cette race de chien peut vivre autant en zone rurale qu’en zone urbaine, mais sera plus adaptée à vivre au sein d’une maison ayant suffisamment d’espace extérieur pour qu’il puisse profiter pleinement de celui-ci.

null

Ses origines

Contrairement à ses deux parents qui sont le bouvier bernois et le caniche qui proviennent respectivement de Suisse et de France, le Bernedoodle est quant à lui originaire d’Amérique. Il est apparu lors du croisement de caniches avec d’autres races où l’on retrouve également le Labradoodle ou encore le Goldendoodle.

L’entretien de son pelage

Le Bernedoodle est un chien au poil long et l’entretien de son pelage doit donc être régulier et suivi de près. Deux cas sont susceptibles de s’offrir à vous : 

  • Votre Bernedoodle possède un pelage très bouclé, ce qui limite la perte de poil. Néanmoins, si le poil ne tombe pas, il sera nécessaire d’effectuer une tonte lorsque le besoin s’en fera ressentir.
  • Votre Bernedoodle possède un long poil, ce qui signifie que des saletés pourront se cacher ou encore que des nœuds pourront se former. Dans ce cas, vous devrez être davantage attentif à l’entretien de son pelage.

Quoi qu’il en soit, il est recommandé de brosser votre chien quotidiennement ou du moins le plus possible. Une baignade ou une toilette pourra être envisagée en cas de mauvaise odeur et s'il ne s’y oppose pas.

Son espérance de vie

L’espérance de vie d’un Bernedoodle peut varier, mais se situe en général aux alentours des 12 - 14 ans pour les chiens en bonne santé. Ce chiffre n’est bien sûr qu’une indication et est susceptible de varier en fonction des conditions de vie du chien. 

Cette espérance de vie moyenne est due à celle de ses parents puisque le bouvier bernois possède une espérance de vie inférieure à celle du caniche.

Son activité physique

Adepte des promenades quotidiennes, il adore passer du temps à jouer en extérieur. Celui-ci nécessite une activité physique quotidienne pour se dépenser et aura besoin de suffisamment d’espace pour pouvoir exercer pleinement son activité. 

Encore une fois, sur le plan sportif, le Bernedoodle dépend aussi de ses parents puisque le caniche aime plutôt les efforts physiques alors que le bouvier bernois préfère quant à lui la tranquillité. Ses préférences dépendront ainsi s'il tient plus d’un parent ou de l’autre.

Souffre de la dysplasie de la hanche

Comme ses parents, le Bernedoodle est un chien qui peut présenter et souffrir d’une dysplasie de la hanche. Cette maladie héréditaire, si elle a été contractée par l’un de ses parents, qui apparaît durant la croissance, peut entraîner une douleur et un dysfonctionnement de la hanche de votre chien. 

Si celui-ci a tendance à boiter et est réticent à l’idée de sauter ou courir, il se peut que votre chien soit en train de souffrir d’une dysplasie de la hanche, c'est-à-dire d’une articulation anormale de la hanche ou d’une déformation de celle-ci.

De nombreux traitements sont alors possibles pour contribuer à une meilleure santé de votre chien, on retrouve notamment : la symphysiodèse juvénile pubienne, la double ou triple ostéotomie du bassin ainsi que le remplacement complet de la hanche par une prothèse.

Quel est le prix d’un Bernedoodle ?

Contrairement à d’autres races de chiens excessivement onéreuses, le prix des Bernedoodles se situe dans une fourchette de 450 à 1800 €. Il faut prendre en considération que cette race n’est pas reconnue par la FCI (Fédération Cynologique Internationale), ce qui signifie que les élevages de ces chiens ne sont pas obligatoirement soumis aux différents contrôles. 

Même si les Bernedoodles ne sont pas des chiens qui ont tendance à contracter beaucoup de maladies, viendra s’ajouter au prix d’achat de votre chien, le prix des soins qui sont variables en fonction de la santé de celui-ci. 

Vous aimerez aussi :

Commentaires

Pas encore de commentaires.