Votre animal au printemps

Maladie chiens et chats au printemps : le résultat d'une nature qui se réveille

Rigoureux ou non, l'hiver laisse s'endormir les parasites tels que puces et tiques ou encore les végétaux toxiques. Dès l'arrivée du printemps, la vie reprend ses droits et nos animaux de compagnie en font souvent les frais si on ne prévoit rien. Des traitements préventifs existent contre les parasites.

Connaître et reconnaître aussi les symptômes d'une intoxication par l'ingestion d'un végétal toxique ou d'un produit de jardin peuvent faciliter le diagnostic du vétérinaire et mettre en place un traitement plus efficace.

Prévenir les puces et les tiques

Avec les beaux jours, ce sont les inévitables parasites qui s'empressent de s'installer dans le pelage de votre animal à peine ses premières promenades printanières commencées. C'est pourquoi afin d'éviter une maladie du chien (piromplasmose, mycoplasmose...) qui peut s'avérer fatale pour lui ou une maladie du chat (maladie de Lyme...), les insectifuges restent la seule valeur sûre. Il convient de prendre en compte que ces parasites sont également dangereux pour l'Homme car les tiques, par exemple, peuvent vous être transmis et vous rendre tout aussi malade.

Le traitement parasitaire chez le chien et le chat comme dans votre maison prévient tous risques pour vous comme pour eux dès le début du printemps.

Les végétaux printaniers et les produits de jardin, un autre risque pour vos animaux de compagnie

Les chats et les chiens ont besoin de manger de la verdure pour se purger des poils qu'ils avalent lors de leur toilette par exemple. D'instinct, lors de leurs promenades, ils sont attirés par les jeunes pousses ou les végétaux alentours (muguet, rhododendron...). Cependant, ils ne sont pas à l'abri de s'intoxiquer avec plus ou moins de gravité en subissant l'effet d'engrais ou de désherbants en tous genres.

Si la maladie du chat ou la maladie du chien n'est pas visible instantanément selon le degré d'empoisonnement, connaître les symptômes à risque est important. Ainsi, des vomissements répétitifs, des pertes d'équilibre, une désorientation... doivent vous faire vous diriger immédiatement chez votre vétérinaire.

Commentaires

Pas encore de commentaires.